Béatrice Guillemont est doctorante en droit public et droit privé au Centre de Droit des Affaires (CDA) de l'Université Toulouse Capitole et au Centre d’Études et de Recherches Comparatives sur les Constitutions, les Libertés et l’État (CERCCLE) de l’Université de Bordeaux. Elle travaille sous la direction de Corinne Mascala, Professeur agrégé de droit privé et sciences criminelles, Présidente de l’Université Toulouse Capitole, et Ferdinand Mélin-Soucramanien, Professeur agrégé de droit public, directeur du CERCCLE et ancien Déontologue de l’Assemblée nationale. Ses travaux portent sur la probité et la corruption des élus et des responsables publics, sur la transparence, la déontologie et les valeurs de la République. Intervenante dans le cadre de séminaires portant sur de nombreux sujets, Béatrice Guillemont a aussi rédigé plusieurs articles disponibles sur le site de l'Observatoire de l'éthique publique. En parallèle de ses responsabilités universitaires, elle est aujourd’hui responsable de la Chaire Probité des responsables publics et coresponsable de la Chaire Juge judiciaire de l'Observatoire.