Cédric Meurant est maître de conférences en droit public au sein de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Il est notamment l’auteur d’une thèse consacrée à “L’interprétation des écritures des parties par le juge administratif français, LGDJ, 2019, t. 309). Ses travaux portent principalement sur la justice administrative, le droit des propriétés publiques et le droit public financier.

Dans le cadre de l’Observatoire de l’éthique publique, il travaille sur le service public de la justice